Herman Knaust a fondé Iron Mountain en 1951, à Livingston, dans l'État de New York. Knaust bâtit sa fortune en cultivant et en vendant des champignons, ce qui lui valut le surnom de « Roi du champignon » que lui attribuèrent ses voisins de l'Hudson River Valley. En 1936, il fit l'acquisition pour 9 000 $ d'une mine de fer abandonnée et de 40 ha de terre qui allaient lui permettre d'étendre son exploitation. Mais en 1950, le marché du champignon n'étant plus assez rentable, Knaust décida de se lancer dans une nouvelle entreprise qui lui permettrait de faire bon usage de la mine qu'il baptisa « Iron Mountain » (Montagne de fer).

Après la Deuxième Guerre mondiale, Knaust apporta un soutien financier à la migration des Juifs vers les États-Unis, un peuple que la destruction des effets personnels pendant la guerre avait privé d'identité. À la même époque, la Guerre froide et l'éventualité d'une guerre atomique préoccupaient le monde entier. Ces deux éléments donnèrent à Knaust une raison supplémentaire d'orienter son activité vers la protection des informations vitales, notamment en cas de guerre ou de catastrophe.

Company History

C'est ainsi qu'est née en 1951 l'entreprise Iron Mountain Atomic Storage, Inc. M. Knaust ouvrit les premières « chambres fortes » à Iron Mountain, ainsi qu'un bureau commercial à l'Empire State Building. Grâce à son talent de publicitaire, il persuada les responsables militaires comme le général Douglas MacArthur de visiter le site d'Iron Mountain. La publicité qui accompagnait ces démarches a marqué l'extension du programme marketing de cette nouvelle entreprise. Le premier client d'Iron Mountain fut l'East River Savings Bank, qui apporta par véhicules blindés ses copies microfilm des fiches de dépôt et ses doubles de documents officiels pour les conserver dans le nouveau centre de stockage. Les entreprises new-yorkaises réalisèrent vite qu'il était nécessaire de protéger leurs données importantes, et les clients ne tardèrent pas à se présenter.

Iron Mountain continua à prospérer sur le marché de New York et dut ouvrir un deuxième site dans une ancienne carrière de craie plus près de New York. Iron Mountain était devenu la première entreprise de protection de données vitales.

Les clients réclamèrent alors rapidement la possibilité de stocker leurs nombreux documents papier. En 1978, Iron Mountain ouvrit son premier site de stockage de documents non souterrain à New York. Iron Mountain se développa au-delà du marché de New York, notamment avec l'ouverture en 1980 d'un site en Nouvelle Angleterre pour répondre à la demande émergente de protection des données informatiques. En 1983, Iron Mountain renforça sa présence en Nouvelle Angleterre en rachetant New England Storage Warehouse à Boston. Ce fut la première acquisition d'Iron Mountain, et celle-ci lui permit de faire une entrée fracassante sur le marché de la gestion des documents médicaux et juridiques.

Iron Mountain History

Au milieu des années 1980, Iron Mountain était présent dans toutes les branches qui composent son activité actuelle. La société offrit des services de stockage et de gestion de documents papier (et réalisa notamment d'importantes opérations sur les marchés juridique et médical) et de protection sur site distant de documents et de données essentiels sur les marchés de New York et de Nouvelle Angleterre.

En 1988, Iron Mountain fit un bond en avant avec l'acquisition de Bell & Howell Records Management, Inc., une filiale de Bell & Howell Corporation qui faisait quatre fois sa taille. Bell & Howell Records Management, alors leader du secteur, proposait ses services à 12 des plus gros marchés aux États-Unis, marchés sur lesquels Iron Mountain n'était pas présent. En conséquence, Iron Mountain devint la première entreprise du secteur aux États-Unis.

La société continua à se développer et en 1995 Iron Mountain enregistra plus de 100 millions de dollars de chiffre d'affaires. Les dirigeants de l'entreprise ont senti qu'il était temps de consolider le secteur de la gestion de documents. En février 1996, Iron Mountain a ouvert son capital, notamment afin d'appuyer cette consolidation.

Aujourd'hui, Iron Mountain est la première société de services de stockage et de gestion des informations, et compte plus de 156 000 clients répartis dans 32 pays sur les cinq continents. Coté à la Bourse de New York sous le code « IRM », Iron Mountain fait partie des entreprises S&P 500 et est entré au classement des 1 000 plus grosses fortunes (Fortune 1000), où elle tient la 712e position. Des entreprises de toutes tailles issues des principaux secteurs d'activité, dont plus de 94 % font partie du classement Fortune 1000, font confiance à Iron Mountain pour gérer leurs informations.

Avec plus de 3 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012 et la plate-forme de services la plus étendue au monde servant des clients de tous horizons, Iron Mountain est le partenaire le plus fiable en matière de services de stockage et de gestion des informations.

Grand visionnaire, Herman Knaust avait déclaré dès 1952 : « Ce business va pousser comme un champignon… » Couverture, Wall Street Journal, 24 octobre 1952